> Archives des Amour - HODIE

*LES MEMOIRES D’UNE DEBAUCHEE (PARTIE VI)*

La mort de grand-mère accrut les médisances à mon sujet. Il était clair que les villageois ne voulaient plus de moi. Le chef du village et son conseil avaient donc décidé  que je rejoindrais à nouveau mon tartare. Certaines choses ne dépendent vraiment pas de nous. J'ai lu dans Le monde s'effondre de Chinua Achebe que lorsqu'un homme disait « oui», son "chi" ou “dieu personnel” disait également oui. Mais je ...

Lire Plus

LES MEMOIRES D’UNE DEBAUCHEE PARTIE V

La vieille dame s'assit tout près de moi et me serra très fort dans ses bras. Ce fut la première fois que je vis grand-mère pleurer. Sans doute était-elle instruite par quelque bon génie du genre de vie que je serai amenée à vivre. Dans ces yeux, toute gaieté semblait avoir disparu. C'était désormais un sentiment que je n'arrivais pas à décrire. Un mélange de désespoir, de désarroi et de paix. ...

Lire Plus

Les mémoires d’une débauchée

  Habituée à l’obscure lumière de la nuit et aux cris des oiseaux nocturnes, je voulus me résigner à passer ainsi ma nuit mais ce désir de liberté qui au fil des jours croissait, finit par prendre le dessus. Je rassemblai mes dernières forces et je me libérai de ces liens qui depuis la mort de mon père constituaient un mur entre le monde extérieur et moi. Je voulais jouer comme ...

Lire Plus

Les mémoires d’une débauchée

Je n'ai jamais connu le bonheur. Il s'est toujours présenté à moi tel un horizon fuyant. Ma vie n'a jamais rien eu d'un conte de fée jusqu'au jour où je t'ai rencontré. Ce n'est qu'alors que j'ai vraiment compris l'histoire de Cendrillon. J'ai fait des choses dont je ne suis pas fière mais rien qu'en voyant mon fils, je peux me regarder enfin dans la glace et me dire "oui j'ai ...

Lire Plus

Les mémoires d’une débauchée (PARTIE II)

Partie II Adénikè se réveilla douze heures plus tard dans une chambre d'hôpital. La lumière du jour aveuglait ses beaux yeux couleur marron qui depuis quelques heures n'avaient eu pour compagne que les ombres obscures de la nuit. -Elle va beaucoup mieux. Le pire est passé, dit le médecin d'un air plutôt rassuré.    La jeune femme l'observa minutieusement. Il faisait face à un interlocuteur qu'elle n'arrivait pas à distinguer.    L'homme vêtu ...

Lire Plus

Le prix de la haine

LE PRIX DE LA HAINE. Je n'ai jamais su que c'était aussi coûteux. Je voulais connaître le prix de la HAINE, alors j'ai décidé d'aller demander dans un magasin où c'est vendu. En tant que commerçant à la recherche d'un acheteur, le vendeur s'est précipité pour me demander ce que je voulais. Je lui ai répondu que je voulais juste une tasse de haine, il a souri et m'a demandé si j'avais les moyens ...

Lire Plus

LE SOUTIEN

Parce qu'au sein, j'ai tété pour grandir, Pour connaître le goût de la vie, Savourant chaque instant bonheur À tes côtés, ainsi que tes peurs et pleurs. Parce qu'au sein des humains, J'ai grandi, appris la valeur d'aimer et d'être aimé, Appris à tenir l'amour entre les mains, Le chérir, le nourrir et ne jamais l'abandonner. Connu ce bonheur des bras d'une femme, Connu l'amour d'un être frêle et faible. Cette brûlante et rafraîchissante flamme, Dans les moments agréables et désagréables. Affronté ...

Lire Plus